Suivez-nous sur

CYCLISME

GRAND PRIX ISBERGUES 2021 NOUVELLE VICTOIRE D’ELIA VIVIANI

NOUVELLE VICTOIRE D’ELIA VIVIANI

Vainqueur au Grand Prix de Fourmies, dimanche dernier, le sprinteur italien de Cofidis s’est imposé brillamment aujourd’hui sur les routes du Grand Prix d’Isbergues. C’est son 7e succès de la saison. Son principal adversaire a été le Belge Tim Merlier qui prend la 2e place.

Tout commença comme à Fourmies, dimanche dernier, par une échappée de 5 coureurs. Elle est composée par Alexis Gougeard (AG2R-Citroën Team), Samuel Leroux, Thomas Denis (Xelliss-Roubaix-Lille Métropole), Alexandre Delettre (Team Delko) et Robin Meyer (NIPPO-Provence-Pts Conti). Gougeard et Leroux étaient déjà présents dans celle de la semaine dernière. Une nouvelle fois, cette échappée est reprise dans les deux derniers tours.

L’échappée du jour avec les deux Roubaisiens (en rose et noir), Thomas DENIS et Samuel LEROUX

On se dirige dès lors vers un nouveau sprint massif. Elia Viviani règle de belle manière cette arrivée où il bat Tim Merlier (2e, Alpecin-Fenix) et Alberto Dainese (3e, Team DSM). Arnaud Démare (Groupama-FDJ) finit 5e. Ce succès permet au coureur de Cofidis de prendre la tête de la Coupe de France FDJ (150 pts) devant Dorian Godon (140 pts) et Benoit Cosnefroy (90 pts). 

Une semaine après Fourmies, Elia Viviani remporte au sprint le Grand Prix d’Isbergues

LA DÉCLA D’ELIA VIVIANI

 » Je suis très heureux de cette victoire. C’est une très bonne période en ce moment pour moi après les Jeux Olympiques. Le moral est au beau fixe et ma condition est vraiment optimale. On sent que l’équipe est très soudée autour de moi et ça me facilite beaucoup la tâche. Aujourd’hui encore, ils ont fait un sacré travail : André Carvalho s’est battu toute la journée, Attillio, Szymon, Jempy, ‘Saba’ et Simone se sont employés jusqu’au bout. Ensuite, c’était un sprint très rapide et Simone m’a aidé à rester dans le rythme. À l’arrivée, c’est une nouvelle victoire ! Désormais, il va me rester au minimum quatre courses qui me correspondent bien à faire avant la fin de saison. J’ai vraiment envie de donner le meilleur jusqu’au bout ! « 

LA DÉCLA D’ALAIN DELOEIL, directeur sportif Cofidis

 » Ce dimanche, on ne peut qu’être très heureux ! Nous savions qu’il fallait avoir une approche différente qu’à Fourmies. Là, on a tenté de filtrer les échappés dès le départ. Ensuite, avec la FDJ, Alpecin et Qhubeka, on a mis chacun mis un coureur à rouler. Nous, c’était Andre Carvalho qui a fait un gros boulot toute la journée. Ensuite, dans la 2e partie de course, Elia m’a demandé de changer de vélo. Grâce à un travail précieux des mécaniciens, on lui a préparé un vélo avec un plateau de 56. Cela a contribué à le faire gagner, tout comme l’investissement en fin de course d’Atilio, Jempy, Szymon, Fabio et de Simone. Une nouvelle fois, le succès est collectif. Et on peut être fiers de notre équipe ! Au delà de la victoire, il faut retenir le nom des sprinters qu’Elia a battu en 1 semaine : Ackerman, Gaviria, Merlier ou encore Démare. Bravo à lui ! «  

Photos Bruno BADE / LNC

De nouveau à l’avant de la course comme à Fourmies une semaine plus tôt, Samuel LEROUX (Xelliss Roubaix Lille Métropole) s’est donné jusqu’au bout avant d’être repris à quelques kilomètres de l’arrivée

CATÉGORIES

 

PARTENAIRES


 

 

 

 

 

 

 

Suivez-nous

TOUTE L’ACTU DE L’AUTO

Plus dans CYCLISME