Suivez-nous sur

TENNIS

TENNIS CLUB LILLOIS LILLE MÉTROPOLE US OPEN

LE PLAY IN CHALLENGER A NEW-YORK

Même si il n’a pas eu lieu cette année, le Play In Challenger a permis ces deux dernières années de découvrir des joueurs comme Corentin Moutet, Grégoire Barrère ou Daniil Medvedev. Ils ont été présents ou sont encore présents à l’US Open. A noter aussi le beau parcours de David Goffin et le retour à son meilleur niveau d’Océane Dodin.

LE PLAY IN A NEW-YORK

Le tournoi lillois n’a pas lieu cette année suite à la pandémie de Covid-19. Cependant, Grégoire Barrère, son dernier vainqueur, est entré dans le top 100 : 93ème. Il a été éliminé au second tour de l’US Open par le Russe Rublev en trois sets : 6-2, 6-4 et 7-6. Un autre joueur Daniil Medvedev, qui était arrivé en quart de final du Challenger, brille à New-York. Il est 5ème mondial à l’ATP et s’est qualifié pour les quarts de finale. Le Play In lillois demeure le tournoi pour découvrir les futurs grands joueurs de demain.

UN DAVID GOFFIN RÉGULIER

L’emblématique joueur du Tennis Club Lillois a atteint les 8e de finale de l’US Open. Il a été battu par le Canadien Denis Shapovalov : 7-6, 3-6, 4-6 et 3-6. Dans l’histoire du club lillois (qui fête ses 100 ans cette année), il est après Marcel Bernard (vainqueur d’un tournoi du Grand Chelem à Roland-Garros en 1946) le meilleur joueur de tous les temps.

LE RETOUR D’OCEANE DODIN

La Lilloise revient peu à peu à son meilleur niveau. Avec six victoires sur le circuit ITF dont l’une à Mâcon en 2020, elle est aujourd’hui 116ème mondiale alors qu’elle a déjà fait partie du top 50 à la 46e place. Au tournoi de Palerme (tournoi de reprise chez les femmes), la Lilloise a été dominée par l’Ukrainienne Dayana Yastremska (25e) en deux sets, 6-2, 6-4. A l’US Open, elle est sortie des qualifications avant d’être battue au premier tour face à Aryna Sabalenka : 7-6, 6-4.

Océane Dodin demeure une joueuse en devenir. Son jeu se distingue par sa puissance de frappe de balle. Sa séquence de prédilection consiste à frapper fort du fond du court et à conclure le point avec un minimum d’échanges (3 maximum). Un jeu à risques qui peut expliquer un classement WTA irrégulier.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CATÉGORIES

PARTENAIRES


 

 

 

 

 

 

 

 

PUB

 

 

Suivez-nous

TOUTE L’ACTU DE L’AUTO

Plus dans TENNIS