Suivez-nous sur

FOOTBALL

LOSC vs AS SAINT-ETIENNE LIGUE 1 J37 2020-2021 DES DOGUES SANS MORDANT

DES DOGUES SANS MORDANT, MAIS TOUJOURS EN TÊTE DE LA LIGUE 1

Les Dogues ont été décevants ce dimanche soir face aux Verts au stade Pierre Mauroy. Saint-Etienne a posé d’énormes problèmes à une équipe lilloise incapable d’avoir des occasions concrètes. Le LOSC a grillé son joker, mais il a toujours son destin en main et va devoir s’imposer à Angers la semaine prochaine pour décrocher le titre de champion de France.

Il y a des soirs ou rien ne va… C’est ce qu’a connu le LOSC ce dimanche soir face aux Verts. Les anciens joueurs de Christophe Galtier n’étaient pas venus en touristes dans le Nord, mais bien pour faire un résultat au stade Pierre Mauroy.

Les Dogues ont manqué cruellement de mordant. Ils ont été très fébriles en première mi-temps, Saint-Etienne se procurant même les meilleures occasions, Mike Maignan devant oeuvrer à plusieurs reprises. Seul une action entre Araujo et Yilmaz a permis aux Lillois d’être dangereux. La seconde mi-temps ne fut guère mieux. Lille n’a cadré sa première frappe qu’à la 61e minute. Dangereux dans les cinq dernières minutes, les Dogues ont frappé le poteau sur un coup-franc de Yusuf Yazici détourné par le gardien Etienne Green.

Avec ce résultat nul (0-0), le LOSC a grillé son joker mais reste en tête de la Ligue 1 avec un point d’avance sur le PSG et 3 sur Monaco vainqueur de Rennes (2-1) et qui reste en course pour le titre, même si les espoirs sont minces pour les Monégasques de conquérir le titre. Pour les Dogues, le titre passe obligatoirement par une victoire à Angers sans se préoccuper du résultat des Parisiens à Brest et de Monaco à Lens.

Photos Laurent SANSON

LOSC vs AS SAINT-ETIENNE 0-0

Ligue 1 Uber Eats 37e journée saison 2020-2021

Dimanche 16 mai 2021

Stade Pierre Mauroy Villeneuve d’Ascq – huis-clos

LOSC : Maignan – Çelik, Fonte (c.), Botman, Reinildo – Araujo (Ikoné, 63′), André (Xeka, 63′), Soumaré, Bamba (Sanches, 63′) – David (Yazici, 77′), Yilmaz

Entraîneur : Christophe Galtier

AS Saint-Etienne : Green – Debuchy (c.) (Moueffek, 81′), Sow, Kolodziejczak, Trauco – Nordin (Aouchiche, 62′), Camara, Neyou (Youssouf, 81′), Bouanga – Hamouma (Abi, 62′), Khazri (Gourna, 71′)

Entraîneur : Claude Puel

Burak Yilmaz n’a pas trouvé le chemin des buts face aux Verts

LA DECLA DE CLAUDE PUEL

” Je suis très content de notre match. Il reflète bien nos dernières rencontres. Je félicite mes joueurs pour cette performance. On a fait une bonne semaine à l’entraînement. Nous jouons face à de grosses équipes comme Marseille et Lille, nous avons fait de bons résultats. L’équipe a pris cela comme un défi et on a progressé dans l’esprit de compétition. Cette saison fut anormale pour tout le monde et difficile pour nous. J’espère que Lille sera champion avec une saison très régulière. Cela a été mon club durant six ans, j’y ai passé de bons moments. Je leur souhaite le titre. “

LA DECLA DE CHRISTOPHE GALTIER

” On a fait une très mauvaise entame de match durant les vingt premières minutes de la rencontre avec beaucoup de nervosité, d’erreurs techniques… La pression, l’enjeu… On n’a pas eu grand chose ni en première mi-temps, ni en seconde. J’aurai une discussion avec les joueurs pour être plus calme. Il n’y aura pas de calcul à Angers. On a laissé beaucoup de points à domicile. Ce dernier match sera une finale, il faudra faire mieux que le PSG qui a de fortes chances de gagner à Brest. Nous, il faut gagner à Angers. Cette semaine, mes joueurs n’étaient pas tendus, ils l’ont été au début de la rencontre et rappeler ce que nous savons faire à l’extérieur. Vu le contenu de notre match, je ne suis pas satisfait. Il ne fallait pas perdre le match, sinon le titre était battu. On a raté beaucoup de choses ce soir, il nous faudra plus de maîtrise dans la durée du match. Nous n’avons plus de joker, on va travailler pour gagner à Angers. Brest doit faire un résultat mais Paris a de l’expérience pour ce type de rencontre… On a un superbe accueil de nos supporters. Mais, cela n’a rien à voir pour la pression de la rencontre de ce soir. “

Le dernier rempart stéphanois n’a pas cédé face aux quelques assauts lillois

CATÉGORIES

 

PARTENAIRES


 

 

 

 

 

 

 

 

Suivez-nous

TOUTE L’ACTU DE L’AUTO

Plus dans FOOTBALL