Suivez-nous sur

AUTO

WRC YPRES RALLY 2022 PRÉSENTATION ENGAGÉS SPÉCIALES HORAIRES

LE MUST DU RALLYE MONDIAL A YPRES

Après son intronisation l’an dernier en WRC, le rallye d’Ypres en Belgique est de nouveau sur le devant de la scène mondiale. 9ème manche du championnat du monde des rallyes WRC 2022, le Ypres Rally se déroule du 18 au 21 août avec un plateau fantastique au départ.

Si la première édition en WRC s’était terminée sur le mythique circuit de Spa-Francorchamps lors de la journée du dimanche et après une interminable liaison de 300 km pour rejoindre les Ardennes depuis la Flandre, cette édition 2022 retrouve un format compact comme du temps du Ypres en championnat d’Europe avec des spéciales tracées dans le Westhoek autour de Ypres. Ce week-end, c’est donc 20 spéciales, soit 282 km de parcours chronométrés, qui attendent les 88 équipages engagés. La mythique spéciale du Kemmelberg servira de cadre à la Powerstage en conclusion de l’épreuve dimanche 21 en tout d’après-midi. Spectacle garanti !

THIERRY NEUVILLE GRAND FAVORI A DOMICILE

Vainqueur l’an dernier de « son » rallye, Thierry Neuville (Hyundai) attend ce rendez-vous domestique avec impatience. Actuel 3ème du championnat derrière son équipier Estonien, Ott Tänak, nul doute que le pilote Belge fait de ce rallye d’Ypres un moment important pour reprendre l’ascendant et se positionner à la 2ème place du championnat derrière l’intouchable jeune prodige finlandais de 21 ans, Kalle Rovenperä (Toyota), qui sauf accident fil droit vers son premier titre de champion du monde. Si Rovenperä peut devenir champion dès Ypres en cas de contre-performances de ses rivaux, l’homme à battre sera bien Belge en la personne de Thierry Neuville.

Thierry Neuville a bien l’intention de s’imposer à “domicile”

La liste des engagés présente ce que le monde du rallye a de mieux à offrir. Bien sûr, les équipes d’usine du Championnat du Monde FIA des Rallyes seront au départ avec leurs meilleures formations. Le Toyota Gazoo Racing World Rally Team compte sur Kalle Rovanperä, cinq fois victorieux cette saison et leader incontesté du championnat, Elfyn Evans, Takamoto Katsuta et Esapekka Lappi. Outre Thierry Neuville, Hyundai Shell Mobis World Rally Team compte sur Ott Tänak et Oliver Solberg. Chez Ford M-Sport World Rally Team, la Puma Rally1 sera pilotée par l’Irlandais Craig Breen, un autre prétendant à la victoire qui a remporté l’épreuve en 2019, Gus Greensmith et le jeune Nordiste Adrien Fourmaux. Soit non moins de 10 voitures hybrides Rally1 au départ. 

La Ford Puma Rally1 WRC du Nordiste Adrien Foumaux

Ces voitures de pointe du Mondial seront suivies par pas moins de 37 RC2, des R5/Rally2, les meilleures voitures du Championnat de Belgique des Rallyes et du WRC2. Le gratin international est présent avec entre autres Andreas Mikkelsen (Skoda), Nikolay Gryazin (Skoda), Jari Huttunen (Ford), Marco Bulacia (Skoda), Yohan Rossel (Citroën) et l’ex-pilote officiel Citroën, le Nordiste Stéphane Lefebvre (Citroën) qui est l’actuel du championnat de Belgique. Ils seront confrontés à des stars belges telles que Grégoire Munster (Hyundai), Gino Bux (Skoda), Vincent Verschueren (Volkswagen), Pieter-Jan Michiel Cracco (Hyundai), Niels Reynvoet (Skoda), Davy Vanneste (Citroën) et l’incontournable Freddy Loix (Skoda), toujours détenteur du record absolu à Ypres avec 11 victoires. Une liste non exhaustive à laquelle s’ajoute encore Bernd Casier (Ford), Sébastien Bedoret (Škoda) et l’ancien pilote de F1 et père du champion du monde de F1 en titre, Jos Verstappen (Citroën).

Les accès aux spéciales pour le public est payant et les billets sont en vente sur le site officiel du rallye sur www.ypresrally.com

LES 20 SPÉCIALES

Le rallye débutera le jeudi 18 août dans la foulée d’un cérémonial de départ tenu sur la Grand Place d’Ypres, par le traditionnel Shakedown (séance d’essai). Dès 16h00 à Nieuwkerke sur un parcours de 7,3 km.

Le vendredi 19 août, deux boucles de quatre épreuves spéciales sont prévues, avec d’abord Vleteren, puis Westouter-Boeschèpe, qui se déroulera partiellement sur le territoire français dans les monts de Flandre près de Bailleul. Suivront la spéciale de Mesen-Middelhoek, avec son célèbre départ sur la place du marché de Mesen, et enfin celle de Langemark.

Le samedi, deux boucles de quatre spéciales seront à nouveau au programme, avec les classiques de Reninge, Dikkebus, Wijtschate et Hollebeke, qui avec ses 22,41 km sera le plus long chrono du week-end.L’Ardeca Ypres Rally s’achèvera le dimanche 21 août avec deux autres classiques dans des cadres mythiques, Watou et Kemmelberg. Après le second passage à Watou, les concurrents se regrouperont à Loker et se prépareront pour la Wolf Powerstage sur le Kemmelberg, un tracé de 13,38 km très représentatif et qui reflète parfaitement l’histoire de ce rallye asphalte.

Photos Laurent SANSON

LE PROGRAMME

Jeudi 18 août
Shakedown 7,34 km Nieuwkerke
16h01 – 18h00 Priority Shakedown (for P1 and invited drivers)
18h01 – 19h30 Priority Shakedown for all Priority drivers
19h31 – 23h00 Non-Priority Shakedown (also available for P2 and P3)

Vendredi 19 août
ES1 – Vleteren 1 – 10h16 – 11,9 km
ES2 – Westouter 1 – 11h08 – 19,6 km
ES3 – Mesen-Middelhoek 1 – 12h03 – 7,9 km
ES4 – Langermark 1 – 12h53 – 8,9 km
ES5 – Vleteren 2 – 15h16 – 11,9 km
ES6 – Westouter 2 – 16h08 – 19,6 km
ES7 – Mesen-Middelhoek 2 – 17h03 – 7,9 km
ES8 – Langermark 2 – 17h53 – 8,9 km

Samedi 20 août
ES9 – Reninge 1 – 10h13 – 15 km
ES10 – Dikkebus 1 – 11h08 – 14,2 km
ES11 – Wijtschate 1 – 12h00 – 15 km
ES12 – Hollebeke 1 – 12h55 – 22,3 km
ES13 – Reninge 2 – 15h13 – 15 km
ES14 – Dikkebus 2 – 16h08 – 14,2 km
ES15 – Wijtschate 2 – 17h00 – 15 km
ES16 – Hollebeke 2 – 17h55 – 22,3 km

Dimanche 21 août
ES17 – Watou 1 – 8h43 – 12,3 km
ES18 – Kemmelberg 1 – 9h38 – 13,3 km
ES19 – Watou 2 – 11h49 – 12,3 km
ES20 – Kemmelberg 2 Powerstage – 13h18 – 13,3 km

LA LISTE DES ENGAGÉS

TIMING ET ITINÉRAIRE

CATÉGORIES

 

PARTENAIRES


 

 

 

 

 

 

 

Suivez-nous

TOUTE L’ACTU DE L’AUTO

Plus dans AUTO